Formulaire de recherche

Jeune Public

LE ROI ET L'OISEAU


Pays 
France
Durée 
85 min
Date de sortie 
3 Juillet 2013
Genre 
Cinéma d'animation
Mots-clés 
Love story
Révolte
Tyran
Age minimum 
6 ans

SYNOPSIS

Le Roi Charles V et Trois font Huit et Huit font Seize règne en tyran sur le royaume de Takicardie. Seul un Oiseau, enjoué et bavard, qui a construit son nid en haut du gigantesque palais, tout près des appartements secrets de Sa Majesté, ose le narguer. Le Roi aime les arts, ainsi qu'une jolie Bergère qui figure auprès d'un jeune Ramoneur sur un tableau qui orne sa chambre royale. Ces deux là sont épris l'un de l'autre et ils doivent s'enfuir pour échapper au Roi, qui les poursuit accompagné de ses sbires moustachus. Après une folle poursuite, avec l'aide de l'Oiseau, la Bergère et le Ramoneur se réfugient dans la ville basse où ils sont finalement capturés.

 


Retour à la liste des films soutenus

Réalisation

Paul Grimault

Après plusieurs productions en collaboration avec des auteurs tels que Jean Aurenche  et Roger Leenhardt , Grimault travaille avec son ami Jacques Prévert sur Le Petit Soldat (1947). Les deux hommes s'associent pour réaliser un projet qui mettra plusieurs années à aboutir : le premier long métrage d'animation français en couleurs. Adapté d'un conte d'Andersen, le film sort en 1952 sous le titre de La Bergère et le Ramoneur. Mais ses auteurs désapprouvent les modifications faites à leur oeuvre. Grimault se bat pendant des années pour récupérer les droits. En 1977, il retire vingt minutes au film, le retravaille, et donne naissance, seul - son ami Prévert décède cette année-là -, au Roi et l'Oiseau. A la première projection de ce chef-d'oeuvre (1980), Grimault garde à côté de lui un fauteuil vide, celui de son ami disparu. Le film reçoit le premier prix Louis-Delluc attribué à un dessin animé.
Après Paul Reynaud et Emile Cohl, Paul Grimault est le premier cinéaste français d'animation, le fondateur de l'école française du cinéma d'animation moderne. Cet artisan expérimentateur sait imposer un style propre, à travers la perspective de ses décors et le mouvement des personnages. Ses oeuvres sont satiriques, subversives (il aime mettre en scène la lutte entre les nantis persécuteurs et les opprimés), mais toujours chargées d'émotion, de sensibilité et de poésie.