Formulaire de recherche

La sélection 15-25 / Novembre 2023

6 Octobre 2023


Pour accompagner les salles dans leur travail auprès des publics jeunes, l'AFCAE propose chaque mois une sélection des prochaines sorties identifiées 15-25 ans. 

Dans le cadre du partenariat entre le pass Culture et l'AFCAE, les séances des films « 15-25 » seront mises en avant sur la page d'accueil de l'application. 

Pour les cinémas qui organisent des animations autour des films cités, nous aimerions avoir vos retours sur ces séances, merci d'avance pour vos partages !

 

SEMAINE DU 8 novembre
___________________________________________________

Simple comme Sylvain de Monia Chokri

Canada – 2023 – 1h50
Distribution : Memento Distribution

Sophia est professeure de philosophie à Montréal et vit en couple avec Xavier depuis 10 ans. Sylvain est charpentier dans les Laurentides et doit rénover leur maison de campagne. Quand Sophia rencontre Sylvain pour la première fois, c’est le coup de foudre. Les opposés s’attirent, mais cela peut-il durer ?

------------------------

Le distributeur va mettre en place des partenariats avec le pass Culture, Konbini, Sens Critique et de l’achat d’espace sur l’application de rencontres Tinder.

Le film sortira sur environ 150 copies.

Contacter le distributeur pour voir le film.


SEMAINE DU 15 novembre
___________________________________________________

Coup de Coeur du Comité 15-25 des Rencontres nationales Art et Essai de Cannes

How to Have Sex de Molly Manning Walker

Royaume-Uni– 2023 – 1h28
Distribution : Condor Distribution

Afin de célébrer la fin du lycée, Tara, Skye et Em s’offrent leurs premières vacances entre copines dans une station méditerranéenne ultra fréquentée. Le trio compte bien enchaîner les fêtes, cuites et nuits blanches, en compagnie de colocs anglais rencontrés à leur arrivée. Pour la jeune Tara, ce voyage de tous les excès a la saveur électrisante des premières fois … jusqu’au vertige. Face au tourbillon de l’euphorie collective, est-elle vraiment libre d’accepter ou de refuser chaque expérience qui se présentera à elle ?

------------------------

Le Comité 15-25 a mis en place un partenariat avec le média cinéma et féministe Sorociné. La revue propose des interventions dans les cinémas qui souhaitent organiser des séances débat. La prestation est de 150 € TTC, Sorociné peut en organiser sur tout le territoire. Contacts : Mariana Agier (agiermariana.pro@gmail.com) et Léon Cattan (leon.cattan@protonmail.com).

L’ADRC propose à ses salles adhérentes des séances accompagnées sur How to Have Sex – se rapprocher auprès de votre référent diffusion au sein de l’ADRC.

Le film sortira sur environ 150 copies.

Contacter le distributeur pour voir le film.       
              

Le mot du Comité 15-25
"How to Have Sex de Molly Manning Walker a obtenu le prix Un Certain Regard du Festival de Cannes 2023 et il le mérite haut la main ! Avec ce premier long métrage, Molly Manning Walker nous prouve qu’elle a déjà tout d’une grande auteure.
Elle nous raconte l’histoire de trois jeunes adolescentes, de tout juste 17 ans, qui s’offrent leurs premières vacances entre copines dans une station balnéaire pour un spring break. Une seule volonté : faire la fête sans s’arrêter, jour et nuit. Autour de la piscine, le soleil brille, les bouteilles se vident, les rencontres filent et la vie semble belle. Le film nous parle de cet âge insouciant, tout est beau, rien n’est grave.  La réalisatrice donne librement la parole à ses personnages, en particulier à ses trois héroïnes. Pour l’une d'entre elles (Tara, jouée par Mia McKenna-Bruce), un objectif en particulier est à atteindre, perdre sa virginité. Chez Molly Manning Walker, on peut être une jeune femme et exprimer son désir sexuel. How to Have Sex aborde frontalement cet événement au combien symbolique mais tabou de la virginité. Cette prouesse revient autant à l’écriture de la cinéaste qu’à une jeune actrice, Mia McKenna-Bruce, véritable révélation.
Entre l’euphorie de la fête, les moments de joie et de convivialité, How to Have Sex évoque avec justesse le sentiment contradictoire de profonde solitude que l’on peut ressentir au milieu d’une foule. De manière quasi documentaire, la mise en scène illustre comment un individu peut subir une histoire écrite par la société. Le titre laisse entendre qu’il existerait un guide pour avoir des relations sexuelles - si seulement il existait ! Malheureusement, Tara découvre la douloureuse épreuve du consentement et l’influence exercée par la pression sociale sur son désir. How to Have Sex prend un tournant pourtant dramatique, mais ne sombre jamais dans le pathos. Bien au contraire, ni cris, ni sanglots ici, ce qui rend l’expérience bien plus glaçante. Avec maîtrise, la première œuvre de Molly Manning Walker fait résonner en chacune de nous, la violence de l’apprentissage de vie d’une jeune femme. Un film criant de justesse qui devrait être reconnu d’utilité publique !"

Sabrina Askelou – Le Méliès, Saint-Etienne

___________________________________

Vincent doit mourir de Stéphan Castang

France – 2022 – 1h48
Distribution : Capricci

Du jour au lendemain, Vincent est agressé à plusieurs reprises et sans raison par des gens qui tentent de le tuer. Son existence d’homme sans histoires en est bouleversée et, quand le phénomène s’amplifie, il n’a d’autre choix que de fuir et de changer son mode de vie.

------------------------

Le distributeur va mettre en place des partenariats avec Cinemateaser, Télérama et Konbini avec le tournage d’une pastille avec Karim Leklou et Vimala Pons qui sera disponible sur la chaîne YouTube de Konbini. Le film sera promu sur Écran large, Sens Critique, Ciné traffic, Gameblog, Gamewave, ActuaBD, BDthèque, Nautijilon.

Le film sortira sur environ 150 copies.

Le film est disponible sur la plateforme de visionnement AFCAE.

 

SEMAINE DU 22 novembre
___________________________________________________

Coup de Coeur du Comité 15-25

Mars express de Jérémie Perin

France – 2023 – 1h25
Distribution : Gebeka Films

En l’an 2200, Aline Ruby, détective privée obstinée, et Carlos Rivera son partenaire androïde sont embauchés par un riche homme d’affaires afin de capturer sur Terre une célèbre hackeuse.
De retour sur Mars, une nouvelle affaire va les conduire à s’aventurer dans les entrailles de Noctis, la capitale martienne, à la recherche de Jun Chow, une étudiante en cybernétique disparue. Noctis est leur ville, une utopie libertarienne rendue possible par les progrès en robotique, emblème d’un futur tourné vers les étoiles. Au fil de leur enquête, ils seront confrontés aux plus sombres secrets de leur cité ; ses institutions corrompues, ses trafics, ses fermes cérébrales, et les magouilles des toutes puissantes corporations. Mais des tueurs cyber augmentés ont eux aussi pris pour cible Jun Chow.  Aline et Carlos se lancent dans une course désespérée pour sauver cette jeune femme qui, sans le savoir, détient un secret capable de menacer l’équilibre précaire sur lequel repose leur civilisation.

------------------------

Le distributeur va mettre en place des partenariats avec le pass Culture, Première, Mad Movies, Jeuxvideo.com, Allociné, Sens Critique et Konbini. Vous trouverez un document, le Passeport Mars express, donnant des clefs pour ouvrir les portes de l’univers de ce long métrage de science-fiction, en cliquant sur ce lien.

Pour les salles qui le souhaitent, vous pouvez demander au distributeur des goodies pour des séances événementielles.

Dans le cadre d'un soutien commun au film, l'Association Française du Cinéma d’Animation et le Comité 15-25 mettent à disposition des salles des outils conçus autour du film : une conférence sur la science-fiction dans l'animation, filmée lors de l'édition 2023 du Festival national du film d'animation, une pastille de 3 minutes et un entretien filmé avec le réalisateur. Pour y avoir accès, merci d'en faire la demande en suivant ce lien.

Le Comité 15-25 a mis en place un partenariat avec le média spécialisé dans l’animation et le manga Animeland. Son rédacteur en chef, Bruno de la Cruz, peut se déplacer dans les salles d’Île-de-France pour une présentation du film, voire une conférence sur les liens qu’entretiennent Mars Express et l’animation japonaise. La prestation est de 180 € TTC. Contact : Bruno de la Cruz (brunodelacruz@hotmail.fr).

L’association Playful – en lien avec le Comité 15-25 – propose une animation vidéoludique spécifique au film, avec une session jeu vidéo avant la projection. La prestation est de 300€ TTC, l’association peut en organiser sur tout le territoire. Contact : contact@playful-asso.fr

Le film sortira sur environ 200 à 250 copies.

Le film est disponible sur la plateforme de visionnement AFCAE.
 

Le mot du Comité 15-25
"Quoi ? Comment ? Un film d’animation français qui ne s’adresse pas (que) au jeune public ? Et de science-fiction de surcroit ?! Pour n’importe quel·le geek de la SF, c’est un peu un rêve éveillé de voir (enfin !) une production française prendre le genre à bras le corps pour arriver à conjuguer réflexions de fond propres à la science-fiction et performances visuelles de haute voltige. Si Jérémie Périn signe ici un premier long métrage, il n’en est pourtant pas à son premier galop d’essai. Le cinéaste et son compère Laurent Sarfati, coscénariste, avaient déjà su marquer l’animation de leur emprunte avec l’adaptation du manga Last Man (2016 – …). Celle-ci a été chaleureusement accueillie tant du côté des amateurs que de la critique et diffusée dans ce bel écrin qu’est France Télévisons. Mais revenons au présent avec Mars Express. Dès les premières minutes nous sommes frappés par son esthétique et sa direction visuelle. Non seulement c’est beau, mais en plus c’est crédible. Le long métrage pioche autant dans Blade Runner (1982) de Ridley Scott, d’Akira (1988) Katsuhiro Ōtomo ou de Ghost in the Shell (1995) de Mamoru Oshii. Par ailleurs, l’animation d’une grande qualité – les quelques séquences d’actions pures sont fluides et brillamment mises en scène, parachève cette réussite graphique. Cependant, il serait inopportun d’uniquement résumer ce film d’animation à un bel objet. Si les références évidentes se situent du côté du cinéma de genre, c’est vers le cinéma noir que Mars Express tend et excelle. À travers cette enquête, portée par un duo aussi improbable qu’efficace, le film interroge notre rapport à la science tant sur le plan technique que moral, voire philosophique. Attachez bien votre ceinture et préparez-vous pour un décollage qui va vous en mettre plein la vue. Objectif : Mars."

Alan Chikhe – Le Méliès, Montreuil

 

Edito

Qui a peur de l’Éducation au cinéma ?

L’ancien ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a voulu marquer de son empreinte la rentrée scolaire 2023-2024. Reprenant l’idée qu’aucun·e élève ne doit se retrouver en classe sans professeur·e, il annonce que dorénavant les formations

Lire la suite