Formulaire de recherche

Jeune Public

IVAN TSAREVITCH ET LA PRINCESSE CHANGEANTE


Pays 
Royaume-Uni
Durée 
53 min
Date de sortie 
28 Septembre 2016
Genre 
Cinéma d'animation
Version 
Version Française
Mots-clés 
Conte
Grand / Petit
Princesse
Ruse
Age minimum 
5 ans

Soutien-Partenariat sans édition d'un document Ma P'tite Cinémathèque.

SYNOPSIS

Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux projectionniste se retrouvent dans un cinéma qui semble abandonné, mais plein de merveilles. Les trois amis inventent, dessinent, se déguisent et s’imaginent les héros de contes merveilleux. Des profondeurs de la terre, aux confins de l'orient, ils rivalisent d'imagination pour incarner princesses et aventuriers.

La maîtresse des Monstres

Une peuplade vit dans des grottes, loin sous terre. Elle est totalement soumise au bon vouloir de monstres. Une petite fille, un peu malmenée car un peu insoumise, se croit la plus faible de tous. Mais un petit animal va lui révéler un secret qu'elle aura du mal à croire..

L’Écolier-Sorcier

Un garçon cherche du travail. Un sorcier persan lui propose de lui apprendre son métier. Le garçon se met à la sorcellerie avec passion. Il ne se doute pas des projets horribles que le sorcier a pour un écolier doué…

Le Mousse et sa Chatte

Le seul réconfort d’un mousse sur un bateau de pirates est une chatte. Tandis que matelots et capitaine le maltraitent, il ne rêve que de vivre à terre, dans une jolie maison avec un jardin...

Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante

Le père du jeune Tsarévitch est mourant. Seules trois prunes d’or du Tsar des Jardins pourraient le sauver. Mais il faut passer par tant d’épreuves, par tant de tsars cruels, et aussi par la Princesse Changeante, qui rend fous tous les hommes qui l’approchent…

BANDE-ANNONCE


Retour à la liste des films soutenus

Réalisation

Michel Ocelot

Né sur la Côte d’Azur, Michel Ocelot a vécu son enfance en Guinée, son adolescence en Anjou, avant de s'établir à Paris. Autodidacte, il a consacré toute sa carrière au cinéma d’animation. Depuis le début, il écrit ses propres histoires, dessine lui-même les personnages de ses films et crée leur univers graphique.
Parmi ses courts métrages, il réalise notamment Les 3 Inventeurs, puis La Légende du Pauvre Bossu.
C’est en 1998 que le grand public découvre Michel Ocelot, grâce à l’immense succès public et critique de son premier long métrage Kirikou et la Sorcière. Viennent ensuite Princes et Princesses, d'anciens contes en silhouette et Kirikou et les Bêtes Sauvages, co-réalisé avec Bénédicte Galup. Azur & Asmar (2007), son 4ème long métrage, est encore un conte de fée, d’une rive à l’autre de la Méditerranée. Il est sélectionné par le Festival de Cannes 2006 dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. En théâtre d’ombres et en 3D relief, Les Contes de la Nuit, sort en juillet 2011. Il est le seul long métrage français sélectionné en compétition à la 61ème édition du Festival International du Film de Berlin.