Formulaire de recherche

Actions Promotion

LE FILS DE SAUL


Date de sortie 
4 Novembre 2015

À TÉLÉCHARGER

1.37 Mo

Hongrie - 2015 - 1h47

Avec Röhrig Géza, Levente Molnar, Urs Rechn

Grand Prix - Festival de Cannes 2015

Oscar du Meilleur film étranger 2016.

Golden Globe du Meilleur Film étranger 2016 .

Prix du meilleur film étranger 2015 du Syndicat français de la critique de cinéma et des films de télévision

Soutenu par l'Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie (APHG)

Document en PDF

SYNOPSIS

Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau, Saul Ausländer est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination. Il travaille dans l’un des crématoriums quand il découvre le cadavre d’un garçon dans les traits duquel il reconnaît son fils.
Alors que le Sonderkommando prépare une révolte, il décide d’accomplir l’impossible : sauver le corps de l’enfant des flammes et lui offrir une véritable sépulture.

MOTS DE CLAUDE LANZMANn

« László Nemes a inventé quelque chose. Et a été assez habile pour ne pas essayer de représenter l'holocauste. Il savait qu'il ne le pouvait ni ne le devait. Ce n'est pas un film sur l'holocauste mais sur ce qu'était la vie dans les Sonderkommandos. Une vie relativement très courte. Il s'agit de Sonderkommandos hongrois, arrivant avec les convois de juifs hongrois. Ils vivaient des expériences épouvantables. Tous étaient condamnés à terme, les nazis les liquidaient régulièrement, et les membres du Sonderkommando le savaient parfaitement. Ce que j'ai toujours voulu dire quand j'ai dit qu'il n'y avait pas de représentation possible de la Shoah, c'est qu'il n'est pas concevable de représenter la mort dans les chambres à gaz. Ici, ce n'est pas le cas. »

Claude Lanzmann, dans Télérama, 24 mai 2015

Citation de Georges Didi-Huberman

«[Ce film] crée de toutes pièces, à contre-courant du monde et de sa cruauté, une situation dans laquelle un enfant existe, fût-il déjà mort. Pour que nous-mêmes sortions du noir de cette atroce histoire, de ce “ trou noir ” de l’histoire. »

Georges Didi-Huberman, Sortir du noir, Les Éditions de Minuit, 2015

Dossier Pédagogique A TÉLÉCHARGER

Un dossier pédagogique sur film, édité par Ad Vitam, a été réalisé par l’agence Mercredi et le Mémorial de la Shoah.

Bande annonce

 


Retour à la liste des films soutenus

Réalisation

László Nemes

Né en 1977 à Budapest, en Hongrie. Après avoir étudié l’Histoire, les relations internationales et l’écriture de scénarios à Paris, il a commencé à travailler comme assistant réalisateur sur des courts et des longs métrages, en France et en Hongrie. Pendant deux ans, il a travaillé comme assistant réalisateur de Béla Tarr et a, par la suite, étudié la réalisation de films à New York. Ses courts métrages With a Little Patience, The Counterpart et The Gentleman Takes His Leave ont été sélectionnés dans plus de 100 festivals internationaux où ils ont reçu de nombreux prix. Entouré d’une petite équipe de collaborateurs proches et fidèles, il porte le projet du Fils de Saul depuis cinq ans. László Nemes a développé ce projet à la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes en 2011.