Formulaire de recherche

Patrimoine Répertoire

THE ROSE


Date de sortie 
29 Juillet 2015

États-Unis - 1979 - 2h09

Avec Bette Midler, Alan Bates, Frederic Forrest, Harry Dean Stanton

Commander le document

SYNOPSIS

The Rose brûle sa vie et les planches, tournées après tournées avec son manager. Rock star, elle donne tout à son public et compte revenir triomphante dans sa ville natale, mais un soir elle tombe sous le charme d'un chauffeur de limousine...

LE GROUPE PATRIMOINE/RÉPERTOIRE DE L'AFCAE AIME ET SOUTIENT CE FILM

THE ROSE : une chanson, une star, une fiction (qui ne se revendique pas comme le biopic de Janis Joplin). Rarement la vie d’une rockeuse n’aura été aussi bien filmée.
Bette Midler habite littéralement son personnage : la drogue, l’épuisement, la métamorphose dès qu’elle entre sur scène, la communion avec les spectateurs. Mark Rydell nous fait tout ressentir.
Les scènes de concerts, en live, devant un public de figurants payés 1 dollar et qui ont la consigne de la siffler si elle n’est pas à la  hauteur de son rôle, sont étourdissantes. Particulièrement, la dernière filmée avec neuf caméras. La bande son est exceptionnelle.
26 ans après sa sortie, le film garde toujours la même énergie et ce rythme si singulier qui nous emporte et nous donne envie de battre la mesure.
Sylvie Lagrue, Cinéma Argoat à Callac (22)

ÉLÉMENTS MIS À DISPOSITION PAR LE DISTRIBUTEUR : 

Affiche / photos / dossier de presse 
Site du film


Retour à la liste des films soutenus

Réalisation

Mark Rydell

Mark Rydell est un réalisateur, acteur et producteur américain né en 1934. C'est en 1956 qu'il fait ses débuts au cinéma en incarnant un maniaque dans FACE au crime de Don Siegel, où il côtoie John Cassavetes. En 1968, il réalise son premier long métrage, LE RENARD, puis enchaîne un an plus tard avec REIVERS.
En 1972, Mark Rydell réalise le western LES COW-BOYS dans lequel il dirige la légende John Wayne. Puis il revient devant la caméra et joue dans le film policier LE PRIVE. Un retour à la case acteur qui ne l'empêche pas de vite se remettre à la réalisation avec PERMISSION D'AIMER, une romance menée par James Caan.
En 1979, Mark Rydell signe THE ROSE, un film s'inspirant de la vie de Janis Joplin (ici incarnée par Bette Midler qu'il révèle au grand public), prouvant qu'il est à l'aise dans tous les registres. Mais la récompense suprême arrive en 1981 avec LA MAISON DU LAC, un drame familial qui réunit Henry Fonda et sa fille Jane, ainsi que Katharine Hepburn, et qui lui rapporte l'Oscar du meilleur réalisateur.

FILMOGRAPHIE - REALISATEUR

2006 L'ENFER DU JEU

1994 INTERSECTION

1991 FOR THE BOYS

1984 LA RIVIERE

1981 LA MAISON DU LAC

1979 THE ROSE

1975 DEUX FARFELUS A NEW YORK

1973 PERMISSION D'AIMER

1971 LES COWBOYS

1969 REIVERS

1968 LE RENARD