Formulaire de recherche

Actions Promotion

IT MUST BE HEAVEN


Pays 
France
Palestine, State of
Durée 
97 min
Date de sortie 
4 Décembre 2019

Avec Elia Suleiman

Mention spéciale du Jury - Cannes 2019

Commander le document

 

Synopsis

Elia Suleiman fuit la Palestine à la recherche d'une nouvelle terre d'accueil, avant de réaliser que son pays d'origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d'une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l'absurde. Aussi loin qu'il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie.
Un conte burlesque explorant l'identité, la nationalité et l'appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir « chez soi » ?


Retour à la liste des films soutenus

Réalisation

Elia Suleiman

Elia Suleiman est un réalisateur, scénariste et acteur chrétien arabe israélien qui se considère comme palestinien malgré son passeport israélien.

Entre 1982-1993, Suleiman vit à New York, où il réalise deux courts métrages : Hommage par assassinat et Introduction à la fin d'un argument, qui montre la représentation des Arabes à la télévision et dans le cinéma hollywoodien, qui lui valent plusieurs récompenses. En 1994, il déménage à Jérusalem où la Commission européenne le charge de créer un département Cinéma et Média à l'université de Bir Zeit.

En 1996, Suleiman réalise Chronique d'une disparition, son premier long métrage traitant de l'identité palestinienne. Ce film est présenté en sélection officielle à la Mostra de Venise 1996.

En 2000, il sort le court métrage Cyber Palestine.

Son deuxième long métrage, Intervention divine, est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2002 et reçoit le prix du jury.

Son troisième long métrage, Le Temps qu'il reste, est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2009.

Son 4ème long-métrage It Must Be Heaven est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2019 où il remporte une mention spéciale du jury et le Prix FIPRESCI.