Formulaire de recherche

Patrimoine Répertoire

RETROSPECTIVE YOUSSEF CHAHINE


Pays 
Égypte
Date de sortie 
14 Novembre 2018

L'AFCAE, en partenariat avec l'ADRC, soutient la rétrospective consacrée à Youssef Chahine. 

 

 

Un document d'accompagnement est édité par l'ADRC
(à commander directement auprès de l'ADRC)

 

LABEL "CYCLE" 

 

Cette rétrospective retracera en 12 films l'importance fondamentale de ce réalisateur majeur du cinéma égyptien.

CIEL D'ENFER

1960 - 1h46
Avec Omar Sharif, Faten Hamama
Un ingénieur agronome, qui a réussi à améliorer la culture de la canne à sucre des paysans, suscite la colère d’un pacha sans scrupules. 

GARE CENTRALE

1957 - 1h16
Avec Youssef Chahine, Hind Rostom, Farid Chawk
Kenaoui, un crieur de journaux boiteux et simple d’esprit, s’éprend d’une vendeuse à la sauvette qui travaille dans la même gare que lui. Lorsqu’elle lui fait part de son indifférence, Kenaoui sombre dans la folie. 

Les eaux noires

1956
Avec
 Faten Hamama, Omar Sharif, Hussein Riad
Après trois ans d'absence, un jeune marin rentre chez lui, à Alexandrie. Avec ses économies, il peut enfin épouser sa cousine. Mais il est confronté à de nouvelles réalités qui risquent de tout compromettre. 

LA TERRE

1969 - 2h10
Avec Mahmoud El-Meliguy, Hamdy Ahmed, Yehia Chahine
1933. Dans un village égyptien des bords du Nil, quelques gros propriétaires fonciers exploitent sans merci la misère d’une masse de petits paysans. 

SALADIN

1963 - 1h30
Avec Ahmed Mazhar, Nadia Lofti, Salah Zoulficar
Saladin, qui vient de remporter une victoire sur les Croisés à Alexandrie, prépare la bataille pour libérer Jérusalem occupée par les Chrétiens.

LE RETOUR DE L'ENFANT PRODIGUE

1975 - 2h10
Avec Mahmoud El-Meliguy, Hoda Soltan, Shukry Sarhan
Une grande famille égyptienne en pleine décadence attend le retour du fi ls, en prison depuis 12 ans. Un jour, Ali est libéré et rejoint les siens, mais ses années de prison ont brisé sa jeunesse et ses idéaux.

le sixième jour

1986 - 1h45
Avec Dalida, Mohsen Mohieddin, Maher Ibrahim, Youssef Chahine
En 1947, lors d’une épidémie de choléra, la vie d’une lavandière du Caire, partagée entre son mari paralytique et son petit-fi ls, est bouleversée par l’arrivée d’un jeune homme plein de fantaisie.

ADIEU BONAPARTE

1984 - 1h54 
Avec Mohsen Mohieddine, Mohsena Tewfik, Patrice Chéreau, Michel Piccoli
Avide de puissance et de gloire, Bonaparte entame la campagne d’Égypte. Loin de ces préoccupations guerrières, Caffarelli, l’un de ses généraux, part à la découverte de ce pays et de son âme. Il va s’opposer à l’action destructrice de Bonaparte.

ALEXANDRIE ENCORE ET TOUJOURS

1990 - 1h45
Avec Youssef Chahine, Amr Abdel, Guelil Yousra
Une réflexion sur l’industrie du cinéma égyptien, la vie d’un metteur en scène, de son infl uence sur ses comédiens à l’occasion de la rupture du cinéaste Yehia et de son acteur fétiche Amr.

LE DESTIN

1996 - 2h15
Avec Nour El-Cherif, Layla Eloui, Mahmoud Hemida
Au XIIe siècle, dans l’Andalousie régie par les Arabes, le philosophe Averroès est nommé juge. Ses sentences sont diversement appréciées, en particulier par les opposants au pouvoir qui cherchent à s’en servir pour renverser le calife. 

L'émigré

1994 - 2h09 
Avec Hani Salama, Mahmoud Hemeida
De retour d’un voyage en Californie, Adam retrouve Hanane, une jeune journaliste et ils décident de se marier. Mais comme ils viennent de milieux très différents, leur union semble compromise. 

L'AUTRE

1999 - 1h45
Avec 
Hani Salama, Mahmoud Hemeida
De retour d’un voyage en Californie, Adam retrouve Hanane, une jeune journaliste et ils décident de se marier. Mais comme ils viennent de milieux très différents, leur union semble compromise.

 

BANDE ANNONCE

 

 


Retour à la liste des films soutenus

Réalisation

Youssef Chahine

Youssef Chahine, de son nom complet Youssef Gabriel Chahine, né le 25 janvier 1926 à Alexandrie et mort le 27 juillet 2008 au Caire, est un réalisateur, acteur, scénariste et producteur égyptien de réputation internationale. Il réalisa 40 films et documentaires.

Il commence ses études au collège Saint-Marc puis rejoint le Victoria College où il obtient son baccalauréat. À 21 ans, il quitte son Égypte natale pour aller étudier le cinéma au Pasadena Playhouse dans les environs de Los Angeles. À son retour, trois ans plus tard, l'occasion lui est donnée, grâce à Alvise Orfanell, de réaliser son premier film, Papa Amin.

Il est invité pour la première fois au Festival de Cannes en 1951, pour son film Le Fils du Nil. En 1954, il lance la carrière d'acteur d'Omar Sharif dans son film Le Démon du désert. Mais le film qui marqua sa carrière fut Gare centrale, en 1958, chef-d'œuvre qui lui permit d'être reconnu comme l'un des plus grands cinéastes du XXe siècle.

Fréquemment confronté à la censure, Youssef Chahine ne cesse néanmoins de dénoncer la bêtise et l'intégrisme, tout en multipliant les choix stylistiques, du mélodrame chanté (J'ai quitté ton amour avec Farid El Atrache) à la reconstitution historique (Adieu Bonaparte) ou à l'évocation autobiographique (Alexandrie pourquoi ?).