Formulaire de recherche

COMMUNIQUE CNC - COVID - 19 : le CNC sera aux côtés de toutes les entreprises du secteur

13 Mars 2020

Paris, le 13 Mars 2020

Franck Riester, ministre de la Culture a demandé au CNC de présenter très rapidement, un plan d’action en faveur de la filière cinéma pour répondre aux urgences auxquelles doivent faire face les professionnels du secteur.

Lors de son allocution aux Français sur l’évolution de la situation et les nouvelles mesures de prévention contre l’expansion du Covid-19, le Président de la République a en effet annoncé la mise en place de mesures fortes de soutien à la continuité puis de relance de l’activité économique.

Dans cet esprit de solidarité et d’union nationale, Dominique Boutonnat, Président du Centre national du cinéma (CNC), souhaite rassurer dès ce soir l’ensemble des acteurs des filières du cinéma et de l’image animée, dont l’activité est fortement affectée par la situation : « le CNC sera à vos côtés, à chaque instant, aussi longtemps que la crise durera. C’est l’essence même du CNC, depuis son origine, de soutenir l’ensemble de la filière dans ce contexte difficile ».

Il résulte des annonces du Premier ministre de ce jour que les salles de cinéma pourront continuer à accueillir des spectateurs, jusqu’à 100 personnes par salle (sous réserve de mesures plus contraignantes adoptées par les préfets en fonction des situations locales).

Aussi, à la demande de Franck Riester, l’accompagnement du CNC se fera selon la méthode suivante :
* Dans l’immédiat, soutien renforcé aux secteurs les premiers touchés, distribution et salles de cinéma :

  • Aide aux salles de cinéma pour adopter les mesures les plus protectrices contre l’expansion du virus, en faisant respecter les mesures barrières.
     
  • Encouragement financier, tant que les règles en vigueur le permettront, au maintien des sorties en salles pour les distributeurs et les exploitants, notamment sous la forme de soutiens majorés et d’avances partiellement remboursables.

« Il faut, tant que c’est possible, là où c’est possible, que les cinémas restent des lieux de vie, dans le respect des règles gouvernementales et administratives pour la sécurité sanitaire » a précisé Dominique Boutonnat, Président du CNC.


* Concertation quotidienne avec les organisations représentatives de chacun des métiers de la filière ;
 
* Mise en place de mesures d’accompagnement et adaptation de leurs modalités au fur et à mesure de l’évolution de la situation : « Evidemment, tous les autres métiers du secteur (les producteurs, les industries techniques, les artistes auteurs, les intermittents...) sont touchés par la pandémie, avec par exemple les décalages de tournage, et risquent de l’être encore davantage. Le CNC réfléchira avec tous les professionnels aux moyens de les soutenir » ;
 
* Organisation de commissions d’aides dans le cadre d’un fonctionnement dématérialisé, qui est en cours de paramétrage, afin de garantir le soutien du CNC au secteur ;
 
* Communication d’informations aux professionnels en temps réel relatives aux mesures liées à l’évolution de l’épidémie ;
 
* Suspension de la TSA affectée au CNC, en mars, pour les entreprises qui en ont le besoin, en plus des mesures de trésorerie annoncées mercredi 11 mars.

Dominique Boutonnat souligne que « le cinéma et les arts de l’image animée ont un rôle majeur pour apporter du lien social et du réconfort aux Français, dans cette période de crise. »*

Edito

Deux pas en avant, un pas en arrière

    Dernier lundi de septembre 2015, sur une départementale normande. La pluie. Un appel. Le bluetooth ne fonctionne pas. Arrêt en rase campagne.

Lire la suite