Formulaire de recherche

Pour des Etats Généraux du cinéma indépendant et de la diversité

17 Mars 2020

Le Forum public, au Forum des Images, accueille cette année, le mardi 17 mars, dans le cadre de ParisDOC, la plateforme professionnelle de Cinéma du Réel, un événement réunissant toute la profession, fiction et documentaire confondus : Pour des Etats généraux du cinéma indépendant et de la diversité.

Partenaires de l'événement, l'ACID, l'AFCAE, le DIRE, le GNCR, le SCARE, le SDI, le SPI, la Srf et le Cinéma du Réel se mobilisent pour rappeler leur engagement et leur fierté de faire émerger des films ambitieux, pour combattre les idées reçues, pour défendre un système qui permet à tous d’exister et rappeler aux pouvoirs publics leur rôle de régulateur.

Nous invitons tous ceux qui mesurent la force de l'indépendance et de la diversité du cinéma dans notre société, comme acteurs de renouvellement créatif, maillons économiques essentiels et vecteurs de cohésion sociale, à nous rejoindre pour débattre.

Informations disponibles ici.
Formulaire d'inscription disponible ici.
 

PROGRAMME

9h30-10h45 Table ronde - Histoire des publics
Quels sont donc ces publics dont on prétend qu’ils désertent le cinéma indépendant ? Quel est le rapport des jeunes à la salle de cinéma ? N’y a-t-il pas simplement aujourd’hui d’autres manières d'intéresser puis de fidéliser les publics au cinéma d’auteur ? Quelles sont les conditions pour y parvenir ? Programmateurs, prescripteurs, spectateurs et cinéastes engagés auprès des publics viennent livrer leurs récits.
Modération : Régis Sauder (cinéaste et co-président de l’association Les Amis du réel)
Intervenants : Emilie Brisavoine (cinéaste), Juliette Grimont (programmatrice La Baleine et le Gyptis à Marseille), Elisabeth Perlié (distributrice New Story), Justine Vignal (Jeune Ambassadrice Acid), Sophie Mirouze (déléguée générale et directrice artistique du Festival La Rochelle Cinéma), Maxime Duchateau (chercheur sur la prescription numérique)

11h-12h15 Table Ronde - Main basse sur la ville
Pour que les spectateurs regardent le cinéma indépendant, encore faut-il que les films soient visibles. Or, malgré des records de fréquentation des salles de cinéma, cette visibilité est mise à mal par une concentration grandissante de la distribution et de l’exploitation. Comment résister à la colonisation des imaginaires ? Cinéphilie et diversité : quelle place complémentaire pour les acteurs du numérique ?
Modération : Régis Sauder (cinéaste et co-président de l’association Les Amis du réel)
Intervenants : Mariana Otero, Catherine Corsini (cinéastes), Stéphane Libs (directeur des cinémas Star à Strasbourg), Etienne Ollagnier (distributeur Jour2fête), Quentin Carbonell (digital strategy consultant)


12h15-12h45 Débat avec la salle

12h45 Conclusion d’Anne Bellon (politiste, spécialiste des politiques et de la régulation numériques)


14h-15h45 Table Ronde - Bouge pas, meurs, ressuscite
A l’heure de l’élaboration du projet de loi sur l’audiovisuel et du développement des plateformes, comment comprendre le rôle central du producteur délégué dans le processus créatif des indépendants ? A l’initiative de l’œuvre, sa prise de risque est déterminante pour faire émerger des créateurs, des œuvres uniques, des films qui “comptent” et nourrissent le cinéma tout entier. Comment préserver l’indépendance du producteur et sa liberté de création, garante de la diversité des films et de leur rayonnement dans le monde ?
Modération : Edouard Mauriat (producteur Mille et une productions)
Intervenants : Saïd Ben Saïd (producteur SBS Productions), Bertrand Bonello et Clément Schneider (cinéastes), Jane Roger (distributrice JHR Films), Alain Le Diberder (économiste), Aurore Bergé (députée, rapporteure de la loi sur l’audiovisuel)

16h-17h15 Table Ronde - La solitude du coureur de fond
L’indépendance, c’est aussi celle de l’esprit des auteurs créateurs. Quand le formatage du marché guette, quand la précarité des auteurs est une réalité, comment tenir bon et ne pas céder sur ce qui fait la singularité des projets que les cinéastes, jeunes ou plus confirmés, portent ? En somme, quel est le prix de la liberté des auteurs, condition nécessaire du renouvellement du cinéma français ?
Modération : Julie Paratian (productrice Sister productions, co-présidente des Amis du réel)
Intervenants : Olivier Babinet, Lucie Borleteau, Emmanuel Gras (cinéastes), Maud Ameline, Pierre Chosson (scénaristes), Elisabeth Perez (productrice Chaz productions)


17h15 / 17h45 Débat avec la salle

17h45 Conclusion

Edito

Tenir, repartir

Les gens de cinéma ont l’habitude de travailler avec une part d’incertitude. Mais, aujourd’hui, l’incertitude se fait envahissante et tenace. On se perd en conjectures et l’avenir se rétrécit aux jours et aux semaines qui viennent.

Lire la suite