Formulaire de recherche

Mars 2015

La 14ème édition de nos Rencontres Nationales Patrimoine/Répertoire se tiendra cette année au Louxor - Palais du cinéma, l’une des salles emblématiques de l’exploitation parisienne, réhabilitée par la Mairie de Paris, que nous sommes heureux de pouvoir investir pour ce rendez-vous annuel, toujours convivial, favorisant le partage et l’échange entre l’ensemble des professionnels et institutionnels œuvrant pour une meilleure diffusion du patrimoine cinématographique. À cette occasion, nous accueillerons avec bonheur Françoise Fabian, qui a accepté d’être la marraine de cette édition et nous fera traverser, en compagnie de notre complice Jean-Jacques Bernard, plus de cinquante ans d’histoire du cinéma français. Comme à l’accoutumée, la rencontre sera suivie de projections, en avant-première, de cinq films réédités en version restaurée.

Un ciné-concert, « Les Pionniers du cinéma », conçu pour le dispositif « École et Cinéma », organisé en partenariat avec l’ADRC, sera également l’occasion d’offrir une passerelle entre le patrimoine et le jeune public. Cette proposition originale d’animation dans les salles Art et Essai est l’une des réponses, parmi d’autres, à l’enjeu d’une plus large diffusion du patrimoine sur grand écran, correspondant aux attentes et aux envies d’un public qu’il est parfois difficile de mobiliser sur ce secteur, dans un contexte où l’offre cinématographique globale, déjà surabondante, ne cesse de croître. Alors que l’offre de films de patrimoine augmente de manière exponentielle grâce aux vertus du numérique, et que le nombre de salles labellisées a plus que doublé en dix ans (243 cinémas en 2014), il nous appartient de nous interroger sur les moyens à
développer pour faire mieux vivre à l’écran, avec nos convictions, les films d’hier et d’avant-hier. Tout en tenant compte des modèles économiques de nos salles. Il y a là une question cruciale pour faire face à la concurrence encore naissante des circuits en ce domaine et préserver notre identité et notre mission de diffusion culturelle par le film. C’est bien l’une des raisons pour lesquelles l’AFCAE s’attache ces dernières années à développer, à l’ère du numérique, des actions et manifestations de nature à mieux accompagner les salles Art et Essai dans leur travail et démarche spécifique en direction du patrimoine. Qu’il s’agisse des avant-programmes proposés depuis 2014 sur des rééditions, ou encore des manifestations existantes ou à imaginer avec nos partenaires pour atteindre cet objectif. Il nous a donc semblé utile d’approfondir la question avec Anthony Bobeau, qui animera une table ronde autour du thème : « Promouvoir et accompagner les films de patrimoine et répertoire à l’ère du numérique ».

Certains que ces échanges seront, cette année encore, riches et fructueux, nous croyons en notre capacité collective à réinventer nos pratiques pour transmettre à nos publics notre passion pour ces films, appartenant à notre patrimoine commun, que les nouvelles technologies nous permettent de redécouvrir sur grand écran, sous un jour nouveau.

Jacques Fretel, responsable du Groupe Patrimoine/Répertoire.

< Retour à la liste des éditos

Edito

Cinéma français : quand on veut tuer son chien

Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage… surtout s’il est en bonne santé. En forçant le trait, c’est ce qui arrive au cinéma français en général et au Centre National du Cinéma dans plusieurs articles de la presse généraliste nationale

Lire la suite