Formulaire de recherche

Janvier 2015

Comme tant d’autres parmi les organisations représentant le monde de la culture et du cinéma, nous avons tenu à marquer toute notre indignation et notre solidarité face aux attentats tragiques des 7 au 9 janvier, en pensant avec une profonde émotion à chacune des 17 victimes de ces actes, à leurs familles et à leurs proches. Au nom des valeurs qui nous unissent au sein du mouvement Art et Essai, nous avons rappelé tout notre attachement à la liberté d’expression, nous avons souligné le sens qu’il y a pour nous à défendre collectivement dans nos salles des œuvres de toutes les cultures. Des œuvres qui nous questionnent sur le monde d’aujourd’hui et d’hier, et sur demain. Des œuvres qui nous invitent par l’image, avec gravité, humour ou dérision, à connaître et comprendre l’autre, dans le respect et la tolérance.

Au-delà des idées et opinions propres à chacun, il nous paraît absolument essentiel de réaffirmer que l’éducation et la culture constituent un indispensable rempart contre les extrémismes et les obscurantismes de toutes sortes. Éducation et culture, qui ne peuvent s’épanouir que dans le respect du principe de laïcité, donnent leur plein sens aux valeurs républicaines que nous partageons et devons préserver.

Espérons que ce large mouvement de solidarité – en France et dans le monde – que ces événements dramatiques ont provoqué ne soit pas seulement le souffle d’un instant, et que s’engagent réflexion et action sur les conditions politiques, économiques et sociales dans le contexte mondial auquel nous sommes confrontés. Pour relever le défi de l’éducation et de l’accès du plus grand nombre à la culture, dans toute la diversité de ses expressions. Faisons donc le vœu que cette année 2015, déjà marquée par ce drame d’une ampleur politique et médiatique sans précédent, provoque un nouvel élan collectif au sein de nos sociétés.

Et souhaitons, pour le mouvement Art et Essai, que des cinéastes convaincus continuent de nous proposer des films porteurs d’espoir et des questionnements nécessaires. En trouvant dans nos salles le climat d’écoute, de respect et de sens critique, bref, ce mode de vivre ensemble la culture, si nécessaire à la rencontre de la diversité des individus avec la diversité et la singularité des œuvres. En toute liberté.

Patrick Brouiller, président de l’AFCAE.

< Retour à la liste des éditos

Edito

A grande vitesse !

Dans le train à grande vitesse qui me ramène des vacances, j’ai pour voisin un petit garçon de 5 ans. Au début du voyage, il réclame de l’attention et se tourne vers sa mère assise à côté de lui.

Lire la suite