Formulaire de recherche

Cinéma pour le jeune public : la fin d’un modèle ?

Mai 2023 : les participantes et participants des Rencontres cannoises de l’AFCAE découvrent Linda veut du poulet ! en amont de sa présentation dans la sélection de l’ACID. Il en repartira doté du Coup de Cœur « Étudiant·es au cinéma », du Coup de Cœur des « Adhérentes et Adhérents de l’AFCAE » et du soutien du groupe Actions Promotion. Juin 2023 : le film obtient le Cristal du long métrage lors du Festival d’Annecy, il est présenté dans la foulée et soutenu par le groupe Jeune Public de l’AFCAE.

Une surprise ? Pas vraiment. Ce long métrage d’animation est suivi depuis longtemps par le groupe Jeune Public. Il a notamment fait l’objet d’une présentation du projet en cours de production pendant 30 minutes par la réalisatrice Chiara Malta et le réalisateur Sébastien Laudenbach, lors des Rencontres nationales Art et Essai Jeune Public qui se sont déroulées à Nantes en 2022. Ce plébiscite des adultes marque à quel point la production de films d’animation, que l’on pense à destination du jeune public, connaît une révolution depuis quelques années. Les travaux d’écriture, de mise en scène, de style graphique et esthétique sont au cœur de l’engagement de cinéastes au long cours avec toutes les équipes techniques mobilisées pour la production d’une œuvre cinématographique. Ainsi ces œuvres originales ne s’adressent plus seulement aux enfants, les adultes accompagnants y trouvent également leur compte. En parallèle de cet engouement pour l’animation et de son succès public en salles, les programmes de courts métrages pour enfants sont de plus en plus composés autour d’unitaires produits par la télévision et disponibles sur plateforme avant leur diffusion au cinéma.

Cette transformation doit nécessairement nous interroger sur ce que seront les œuvres proposées dans nos salles et comment les accompagner au mieux pour préserver leur découverte au cinéma afin qu’elles puissent bénéficier à l’expérience collective qui nous est si chère. Avec Catherine Mallet, co-responsable du groupe Jeune Public, et l’équipe salariée de l’AFCAE, nous avons débuté un dialogue avec les éditrices et éditeurs de films, que nous élargirons aux sociétés de production afin d’appréhender au mieux les enjeux et défis de chacun au sein de la filière. Avec le groupe Jeune Public, nous serons force de proposition pour adapter nos moyens de communication et de soutien et rester en phase avec les ambitions que portent les cinémas Art et Essai dans le développement dynamique d’une filière innovante et créative.

Pour sa septième édition, 2024 marquera une évolution du Festival Cinéma Enfants que nous organisons avec Télérama. Installé dorénavant sur les vacances scolaires de printemps, nous aurons plaisir à dévoiler ses principales nouveautés en septembre à Rouen. Car c’est bien à l’Omnia République, totalement rénové, que s’ouvrira la rentrée professionnelle de l’AFCAE avec une nouvelle édition des Rencontres nationales Art et Essai Jeune Public dès le mardi 5 septembre avec une formation gratuite élaborée en partenariat avec l’association territoriale MaCaO 7e Art autour du Pocket film. En acceptant d’en être le parrain, Pierre-Luc Granjon nous fera l’amitié de nous exposer lors d’une masterclass quelques réflexions sur son travail et ses sources d’inspiration, avant de nous proposer l’une des premières projections du long métrage qu’il a co-réalisé avec Jim Capobianco, Léo, dont la sortie est prévue début 2024. Benoît Chieux, qui signe l’éclatante affiche de cette édition, sera également des nôtres et clôturera ces 3 jours en nous présentant Sirocco et le Royaume des courants d’air. Entre ces deux temps forts auront lieu des discussions, des ateliers, une conférence, des projections de films accompagnées par leurs équipes, un échange autour de la création et des territoires, des présentations de films en cours de production… Nous avons également souhaité cette année ouvrir certaines séances au public et aux professionnel·les de l’enfance (la petite enfance ne concerne que les 3/6 ans), permettant de découvrir des films en avant-première et rencontrer les professionnelles et professionnels de l’Art et Essai.

L’Armada de l’AFCAE prend attache à Rouen, pour une rentrée placée sous le signe du cinéma jeune public, un secteur en pleine évolution mais qui n’a pas fini de nous surprendre pour offrir de l’audace, de la créativité, et une belle expérience esthétique. Sa disparition n’est pas encore pour aujourd’hui !

Laurent Coët, responsable du groupe Jeune Public
Septembre 2023

Edito

Qui a peur de l’Éducation au cinéma ?

L’ancien ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a voulu marquer de son empreinte la rentrée scolaire 2023-2024. Reprenant l’idée qu’aucun·e élève ne doit se retrouver en classe sans professeur·e, il annonce que dorénavant les formations

Lire la suite