Formulaire de recherche

COMMUNIQUÉ - Soutien au Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand

31 Mai 2023

 

L’Association Française des Cinémas Art et Essai (AFCAE) tient à réagir face à la décision du Conseil régional de la Région Auvergne-Rhône-Alpes de diminuer de plus de 50% la subvention annuelle allouée au Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand.

Récemment, plusieurs acteurs culturels de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, tels que l’Opéra de Lyon, la Villa Gillet ou encore le Théâtre nouvelle génération de Lyon, ont été touchés par d'importantes baisses de subvention. Le Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand, plus grand festival de court métrage du monde et deuxième festival de cinéma de France, essentiel pour la découverte de talents émergents français et internationaux, n'a pas été épargné. Cette décision brutale, aux motivations équivoques, met en péril l'existence même du Festival et constitue plus largement une menace envers l'écosystème du court métrage et, de fait, de l’ensemble de l'industrie cinématographique.

L’AFCAE, dont les valeurs fondamentales incluent la défense du pluralisme des lieux de diffusion et le soutien de la diversité et de la découverte cinématographique sous toutes ses formes, rappelle que les manifestations telles que le Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand accueillent des publics divers, dont de nombreux·ses élèves et étudiant·es, et répondent à des enjeux politiques primordiaux, comme la formation des futur·es citoyen·nes. À travers un travail de programmation et d’accompagnement engagé, le Festival participe activement à la vie de son territoire en permettant notamment l’organisation de débats et d’échanges autour de problématiques sociétales.

Il est important de rappeler la nécessité des festivals de court métrage dans la découverte de talents qui seront les grands noms du cinéma de demain. Parmi les cinéastes à la renommée mondiale, Olivier Assayas, Rachid Bouchareb, Monia Chokri, Arnaud Desplechin, Blandine Lenoir ont débuté au Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand.

Par ce communiqué l'AFCAE se joint à l'ensemble des actions de soutien à l'égard du Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand et encourage la révision de cette décision qui pourrait créer un précédent très inquiétant.

Edito

Donnons à l’Art et Essai sa juste valeur

La nouvelle est tombée au début du mois de mars, le ministère de la Culture verra son budget amputé de 201 millions d’euros pour l’année 2024.

Lire la suite