Formulaire de recherche

Actions Promotion

NATIONAL GALLERY


Date de sortie 
8 Octobre 2014

États-Unis - 2014 - 2h54 - Documentaire

Commander le document

Synopsis

National Gallery s'immerge dans le musée londonien et propose un voyage au cœur de cette institution peuplée de chefs d'œuvre de la peinture occidentale du Moyen-âge au XIXe siècle. C’est le portrait d'un lieu, de son fonctionnement, de son rapport au monde, de ses agents, son public, et ses tableaux. Dans un perpétuel et vertigineux jeu de miroirs, le cinéma regarde la peinture, et la peinture regarde le cinéma.

Presse

"En filmant les tableaux de manière à les dégager de leur cadre, en les montant dynamiquement avec la parole, souvent brillante et passionnée, des guides du musée, en les rapportant à la grande histoire dont ils témoignent, à l'histoire de l'art dont ils relèvent et à l'histoire de la conservation dont ils procèdent, Frederick Wiseman parvient à rendre ces toiles – devrait-on horrifier les amateurs de peinture en le disant – incroyablement vivantes, à les restituer à leur propre profondeur." Jacques Mandelbaum, Le Monde

Bande annonce


Retour à la liste des films soutenus

Réalisation

Frederick Wiseman

Cinéaste américain né le 1er janvier 1930 à Boston, Massachusetts. Documentariste, il s’est principalement attaché à observer le fonctionnement de la démocratie américaine, de ses institutions et le quotidien de ses citoyens. Dès son premier documentaire, TITICUT FOLLIES (1967), il se démarque clairement de ses contemporains. Ses films, que l’on peut rapprocher de l’essai littéraire, ne comportent aucune interview, aucune
musique ajoutée, aucun commentaire, ni aucun chronologie. Ils présentent des segments thématiques qui se répondent et se lient par contrastes et comparaisons. Wiseman fournit une vision brute et laisse au spectateur le soin de construire son propre avis. Il choisit pour tous ses tournages de prendre lui-même le son et dirige son cameraman en communiquant par des signes convenus. En 2002, il réalise sa première oeuvre de fiction : LA DERNIÈRE LETTRE, poignant monologue résumant les derniers jours d’une mère juive dans un ghetto en Ukraine, qu’il avait mis en scène au théâtre en 1988 puis à la Comédie Française en 2000. Les films de Frederick Wiseman ont été sélectionnés et récompensés dans de très nombreux festivals à travers le monde, aux premiers rangs desquels Cannes, Venise et Berlin. Il est membre de l’Académie Américaine des Arts et des Lettres.